Construction d'un Piper J3 au 1/3

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Construction d'un Piper J3 au 1/3

Message par laser2 le Lun 1 Jan - 10:00

Bon n'empêche que t'as parlé des ridoirs et qu'on les a pas vus .... Laughing

_________________
---
Cyrille

laser2
Admin

Messages : 22
Date d'inscription : 10/12/2017
Age : 55
Localisation : Niort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Commande ailerons suite et fin

Message par jcboubou le Lun 1 Jan - 15:12

Commande ailerons suite et fin

Salut à tous et meilleurs vœux modélistes pour cette année 2018

j'ai eu peu de temps hier et donc je mets en ligne avec un peu d'avance et donc Cyrille, laréponse à mes interrogations était déjà trouvée lorsque tu à répondu.

Comme je l’ai dit, il y a bien sûr une solution qui va bien, j’ai agrandi le support servo en pin et cela a décalé l’entretoise courte vers le bas … et maintenant ça passe, juste mais ça passe.
Quelques images

DSC_01


DSC_02


DSC_03

… drôle de girafe …

DSC_04

Le support de palonnier intermédiaire. Le pallier en nylon permet un frottement doux (je n’ai pas trouvé dans mes archives d’aussi petits roulement à billes. D’habitude, on trouve ça dans les disques durs ou les lecteurs DVD HS)

DSC_05

Un des deux supports d’entretoises , le second ne comporte pas d’encoche d’insertion au milieux.

DSC_06

Et voilà l’ensemble monté sur les deux supports. Celles-ci seront collées sur les nervures
Bien évidemment, le tout sera fait en double pour mettre dans l’aile gauche.

DSC_07


DSC_08


DSC_09

Un essai de positionnement dans l’aile, ça tombe pile poil.

DSC_10

L’axe est ok

DSC_11

Donc le câble n’aura aucune contrainte

DSC_12

Alors, Cyrille, comme ça, ça te va ?

C'est bon pour aujourd'hui

A+

Jean-Claude
avatar
jcboubou

Messages : 40
Date d'inscription : 23/02/2017
Age : 73
Localisation : 79000 NIORT

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un Piper J3 au 1/3

Message par jcboubou le Lun 1 Jan - 16:38

Je pensais pourtant avoir trop bu hier soir ...
J'en ai oublié un bout pour répondre totalement à Cyrille à propos de ridoir ...
donc suite du message précédent

Manque plus qu’a mettre l’ensemble en place et coller.
Les câbles et les systèmes d’attache du ridoir au guignol et au câble  seront réalisés ultérieurement lorsque l’aile sera pratiquement terminée (j’ai ma petite idée, car je pense que je vais à nouveau profiter de l’expérience de Roland –Roland si tu m’entends …).
Il manque encore pas mal de choses : vitesse et précipitation ne font jamais bon ménage ..

Alors à bientôt pour d’autres aventures !

A+

Jean-Claude
avatar
jcboubou

Messages : 40
Date d'inscription : 23/02/2017
Age : 73
Localisation : 79000 NIORT

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un Piper J3 au 1/3

Message par jcboubou le Ven 12 Jan - 21:31

Salut à tous

Ca y est, on est de retour aux affaires …

Tout d’abord , et pour que ça aie le temps de sécher, le bord d’attaque a été collé.
On voit que l’élastique a encore toute sa place dans nos constructions.


DSC_01

on passe ensuite à la construction de la seconde commande d’aileron (aile gauche les deux sont symétriques et non pas identiques)


DSC_02

vue de plus près pour les détails


DSC_03

et encore sous un autre angle


DSC_04

Pour ce soir, c’est tout (d’aucun diraient c’est quand même pas beaucoup !)
Mais ne vous moquez pas je suis plongé dans un abyme de perplexité : je pensais avoir construit le saumon  comme l’indiquait le plan et voila ça ne va pas tout à fait et je dois voire où ça pèche.
La nuit porte conseil , alors …

A+ avec peut-être la solution

Jean-Claude
avatar
jcboubou

Messages : 40
Date d'inscription : 23/02/2017
Age : 73
Localisation : 79000 NIORT

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La liaison guignol ridoir

Message par jcboubou le Dim 14 Jan - 18:44

Salut à tous

Comme promis, le ne vais pas vous parler de saumon … j’ai trouvé mon erreur et un début de solution. Mais comme ce n’est pas encore tout à fait au point, je vais cogiter encore un peu.

Du coup, je me suis dit que les ridoirs fixés directement sur les guignols, d’abord, ce n’était pas très esthétique, en plus, ce n’était pas dans l’axe en terme de traction.
Je me suis donc mis en tête de faire de petites manilles (à l’échelle bien sûr) et c’est pas très gros.
Le premier essai a été fait avec du fil de cuivre 1,5mm2 : relativement facile à faire, mais un peu mou à mon humble avis. La confection de ce 1er essai m’a tout de même permis d’établir une longueur nécessaire pour obtenir un résultat raisonnable soit 35mm.
J’avais un reste de baguette de laiton de Ø 15/10e … je confirme : c’est plus « raide » que du fil de cuivre ! mais si j’arrive à mettre en forme sans recuire pour assouplir, c’est gagné …
Après 2 essais, et un peu de patience, voici le résultat


DSC_1


DSC_2

La première boucle est faite à l’aide d’une pince à bouts ronds et resserrée sur une tige de Ø 2mm
- il faut une multiprise en évitant au maximum d’abîmer le métal et garder son aspect poli.
- ensuite, le ridoir est enfilé avant de mettre en forme la seconde boucle. (un peu moins facile car le ridoir qui joue librement et se dévisse facilement gène la manœuvre).
- Plier (et exactement par le milieu) les boucles l’une vers l’autre sur l’extrémité du ridoir jusqu’à ce qu’elles se touchent.(attention, ça casse si on doit répéter l’opération plusieurs fois !)
- Écarter les deux boucles d’un peu plus que l’épaisseur du guignol -quelques 10ème- , et les mettre en face l’une de l’autre (passage futur du boulon de 2mm)
- Lorsque l’ensemble peut être monté sans forcer mais aussi sans jeu excessif, un petit point de soudure à l’étain pour fermer la boucle .
- Enfin passer le tout au grain 400 pour lui donner un bel aspect brossé …
Bon , en images, c’est mieux


DSC_3



DSC_4


DSC_5



DSC_6



DSC_7



DSC_8



DSC_9



DSC_10



DSC_11



DSC_12



DSC_13



DSC_14



DSC_15



DSC_16


DSC_17


DSC_18

et voici les 3 autres


DSC_19

Il n’est en effet pas nécessaire de mettre des manilles à l’intérieur de l’aile car elle ne sont pas visibles de l’extérieur.

Alors à bientôt pour la suite

Jean-Claude
avatar
jcboubou

Messages : 40
Date d'inscription : 23/02/2017
Age : 73
Localisation : 79000 NIORT

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un Piper J3 au 1/3

Message par laser2 le Dim 14 Jan - 20:51

Chapeau bas ....

_________________
---
Cyrille

laser2
Admin

Messages : 22
Date d'inscription : 10/12/2017
Age : 55
Localisation : Niort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le saumon, le saumon ...

Message par jcboubou le Jeu 18 Jan - 0:37

Salut à tous

le voici ....

On attaque le saumon. (tout sera fait en double vous comprendrez pourquoi … )

D’abord, couper à la bonne longueur et avec le bon angle. Pour ma part, je fais un montage « à blanc » et je coupe sur place, on ne peut pas se permettre d’erreur, c’est trop long à mettre en forme et déjà affiner la partie qui constituera le bord de fuite.
Les goussets on déjà été préparés dans du CTP bouleau se 1,5mm, une encoche de 1,5mm et 4 à mm de profondeur a été effectuée pour y insérer le gousset de 1,5mm.
Les encoches visibles sur le gousset du bord de fuite viennent s’encastrer dans les nervures 11 et 12.


DSC_01

le gousset du bord de fuite (il sera ajouré  au centre par la suite pour alléger l’ensemble)


DSC_02

le gousset du bord d’attaque (l’encoche est ici bien visible)


DSC_03
autre vue


DSC_04

Le longeron principal a été biseauté afin d’épouser l’arrondi du saumon.
C’est ici que se tenait mon erreur. J’ai dû abaisser la surface de contact de 7mm !
(Découpage de la partie haute et collage d’une partie identique en dessous)


DSC_05

Maintenant, l’ensemble se trouve parfaitement dans l’alignement du bord d’attaque.  


DSC_06

L’ensemble est collé à l’époxy lente, pour la partie avant dans un premier temps.


DSC_07

Ensuite, la partie arrière après prise de la partie avant.  


DSC_08

Le tout en place. Il manque les goussets intermédiaires et les deux raidisseurs en balsa 8X8.
Je suis content de mon système d’étrier car malgré la mise en forme et le collage en deux parties du saumon, celui-ci reste malgré tout raide et les étriers maintiennent bien la structure de façon rigide !


DSC_09

En attendant que le tout soit bien pris, je coffrage supérieur du volet d’aileron et découpé dans du 30/10ème balsa, ajusté et collé en place. Le montage final ne peut se faire qu’en l’air (sic Roland …) because le guignol alu qui dépasse largement de chaque côté.


DSC_10

Je crois que ce sera tout pour ce soir .
Demain : mise en place des goussets complémentaires en CTP peuplier 3mm, raidisseurs en balsa 8X8mm et coffrage supérieur du bord d’attaque en 30/10ème balsa.
Mais demain est un autre jour.

A+

Jean-Claude
avatar
jcboubou

Messages : 40
Date d'inscription : 23/02/2017
Age : 73
Localisation : 79000 NIORT

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Finition de la structure de l'aile droite 1ère partie

Message par jcboubou le Ven 19 Jan - 21:02

Salut à tous

@Roland  les U d’alu sont retenus par vis Allen et écrous à griffes noyés dans de l’époxy par l’intérieur pour les articulations d’extrémités et noyé dans l’époxy sur le guignol pour celle du centre. Le tout, hormis le guignol collé, est donc démontable. Il sera donc facile d’entoiler le volet le moment venu. J’espère que la réponse te satisfera …

Maintenant le saumon est entièrement monté et les goussets en CTP peuplier 3mm sont collés à l‘époxy. Le tout semble bien rigide.  Le saumon est bien resté dans l’axe du bord d’attaque et du bord de fuite.


DSC_01


DSC_02


DSC_03

Toutes les pinces à linge sur la gouverne d’aileron ont été également retirées, et on peut juger du résultat. Il y aura un peu de rebouchage au niveau de la jonction des deux coffrage, pour se faire, j’utilise de la poudre de balsa (je garde toujours le produit du ponçage dans une petite boite de celle qui me fait tousser et provoque le désespoir de mon épouse ,,,) mélangée à de la colle diluée 1/4 eau 3/4 colle vinylique -ça marche très bien et c’est pas cher.


DSC_04

Pour le moment, je vais coffrer le dessus du bord d’attaque. Le point le plus délicat est la jonction du bord d’attaque (carré) au saumon (rond).


DSC_05

Il a fallu au préalable humidifier le dos de la planche (30/10ème X 1,70m) en prenant soin de ne pas décoller les jonctions. Ensuite maintenir le tout en place afin qu’il épouse correctement la forme et laisser sécher.
L’opération du découpage demande un peu de patience et il est nécessaire d’y aller par petites touches car enlever trop de matière, c’est revenir à la case départ. Sur la partie du saumon, l’avant doit être poncé en biseau après avoir été découpé à l’arrondi, de telle sorte qu’il épouse parfaitement l’arrondi dans les deux sens et qu’il tienne ainsi bien collé
.

DSC_6
C’est finalement le ballet des pinces à linge pour le collage … mais j’ai de la réserve !


On passe au bord de fuite face au volet d’aileron. Nécessité de coller une baguette de 3X15 avant de dégager l’aile du chantier. Celle-ci servira d’appui au coffrage de 30/10ème balsa roulé qu’il sera plus aisé de mettre en forme puis coller en place lorsque l’aile sera à l’envers.

DSC_07

Ca y est, une fois sec, on peut retirer les brides de maintien … et ça fait du bien : ça avance !


DSC_08

on ne s’arrête pas pour autant. Coffrage complet de l’emplanture (il n’est pas tout à fait prévu comme cela sur le plan, mais j’aime bien ce système de caisson indéformable).


DSC_09

On passe aux chapeaux de nervures … j’ai presque autant d’épingles que de pinces à linge !).



DSC_10

Un détail des chapeaux de nervures



DSC_11


Je crois que pour ce soir, ce sera suffisant.


A+

Jean-Claude
avatar
jcboubou

Messages : 40
Date d'inscription : 23/02/2017
Age : 73
Localisation : 79000 NIORT

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Préparation pose aileron et modif de celui-ci

Message par jcboubou le Dim 21 Jan - 22:22

Salut à tous

@Roland : tu as raison il est nécessaire de l’alléger un entoilage simple  sera suffisant … voici ce que j’ai fait.

Merci à tous pour vos Likes.


Tout d’abord, après retournement de l’aile, mise en forme de la partie face à l’aileron (technique du mouillage sur un tuyau tenu par des élastiques) et collage.


DSC_01

La vue d’ensemble


DSC_02

Ensuite traçage des parties à évider. Mieux vaut pas se tromper, sinon on repart à zéro …
Bon en théorie, c’est en face !


DSC_03

un essai pour me rendre compte si c’est facile dans cette configuration.


DSC_04

Ca marche plutôt bien, alors on y va …
Et voila le résultat.


DSC_05

Il est probable que je remplacerai au final les 6 parties intermédiaires – de chaque côté- par des chapeaux de nervures de 6X3, car la découpe à rendu la partie restante fragile (voir flèche rouge)

Bon, ce sera tout pour aujourd’hui.
A+

Jean-Claude
avatar
jcboubou

Messages : 40
Date d'inscription : 23/02/2017
Age : 73
Localisation : 79000 NIORT

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

... je n'en suis pas là, mais côté moteur.

Message par jcboubou Hier à 22:37

Salut à tous.

Pas grand-chose ce soir, les collages sèchent, tout compte fait, après un ou deux points de colle sur les chapeaux de nervures, ça semble solide.
La journée passée à peaufiner quelques détails dans la construction.
Alors j'en ai profité pour sortir le moteur de sa boite et le fixer sur le bâtit qui m’a servi au rodage.
Bicylindre à plat essence, 55cm3 ,ignition.
Côté dommage : les cylindres sont rouges et les bougies sont sur le haut des cylindres
On fera avec …voici quelques clichés et les caractéristiques.


DSC_01


DSC_02







DSC_03

Caractéristiques:
• Allumage CDI électronique avec avance automatique
• Carburateur Walbro pompe à membrane avec starter manuel
• Avance automatique allumage électronique
• Équilibrage dynamique

Spécifications:
Performance: 5.5hp
Alésage / course: 34x29mm
Poids: 1477g
RPM: 1.900 ~ 9000rpm
Bougie d'allumage: CM-6
Hélices suggérées: 22x8 ~ 22x10
Carburant : mélange 2 temps (98 sans plomb, 2,5%).
Alimentation CDI 4,8-5.0v.

Il a déjà avalé 3 à 4 litres de mélange à 4%, je pense que le rodage est bien avancé.

Le ralenti étant élevé, on m’a conseillé de passer en 23x8 ou 23x10. cela pourrait lui faire perdre 100 à 150 tours au ralenti, mais surveiller la température … peut-être quelqu’un pourra me dire ce qu’il en pense. Vos conseils seront les bienvenus.

A+

Jean-Claude
avatar
jcboubou

Messages : 40
Date d'inscription : 23/02/2017
Age : 73
Localisation : 79000 NIORT

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un Piper J3 au 1/3

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum